PLANIFICATION DE VOTRE RETRAITE

Des experts neutres et indépendants pour votre retraite

Squar est un des leaders de la planification de retraite indépendante en Suisse Romande. Notre approche est humaine et basée sur vos besoins et nous faisons tout pour vous simplifier la vie.

En quoi consiste une planification de retraite ?

Une planification de retraite s’effectue dès l’âge de 45 ans. Nous évaluons ensemble vos besoins et objectifs et en qualité d’experts du domaine nous vous livrons une vision globale et personnalisée de votre situation.

Comme il y a beaucoup d’éléments souvent complexes lorsqu’on planifie sa retraite, Squar a développé son propre logiciel de planification financière afin de vous livrer un contenu le plus simple possible. Cela nous permet également d’effectuer des comparaisons entre différents scénarios afin de vous aider à prendre la meilleure décision.

En tant que spécialistes, nous vous offrons un suivi continu afin de déterminer si les mesures mises en place correspondent toujours à vos besoins. Nous sommes également là pour remplir les différents formulaires pour vous et communiquer avec les différents autres acteurs (notaires, avocats, fisc, assurances et banques).

Comme nos conseils sont neutres et indépendants, nous facturons nos prestations à l’heure. Les avantages découlant d’une planification compensent largement nos honoraires.

UNE PLANIFICATION SIMPLE DÉBUTE DÈS 600.-

Situation financière actuelle

Fiscalité

Prévoyance

Régime matrimonial

Succession

Patrimoine

En quoi consiste une planification de retraite ?

Une planification de retraite s’effectue dès l’âge de 45 ans. Nous évaluons ensemble vos besoins et objectifs et en qualité d’experts du domaine nous vous livrons une vision globale et personnalisée de votre situation.

Comme il y a beaucoup d’éléments souvent complexes lorsqu’on planifie sa retraite, Squar a développé son propre logiciel de planification financière afin de vous livrer un contenu le plus simple possible. Cela nous permet également d’effectuer des comparaisons entre différents scénarios afin de vous aider à prendre la meilleure décision.

En tant que spécialistes, nous vous offrons un suivi continu afin de déterminer si les mesures mises en place correspondent toujours à vos besoins. Nous sommes également là pour remplir les différents formulaires pour vous et communiquer avec les différents autres acteurs (notaires, avocats, fisc, assurances et banques).

Comme nos conseils sont neutres et indépendants, nous facturons nos prestations à l’heure. Les avantages découlant d’une planification compensent largement nos honoraires.

UNE PLANIFICATION SIMPLE DÉBUTE DÈS 600.-

Situation financière actuelle

Fiscalité

Prévoyance

Régime matrimonial

Succession

Patrimoine

Déroulement

1er entretien, sans frais. Récolte des documents/informations. Si vous n’avez pas tous les documents, nous nous chargeons de les obtenir pour vous. Nous déterminons ensemble vos souhaits, objectifs et votre budget pour la retraite. Nous établissons votre planification de retraite, élaborons des solutions ainsi qu’une stratégie financière.

2ème entretien, remise du dossier de planification de retraite. Sélection et décision des mesures à mettre en place pour atteindre vos objectifs. Suivi, contrôle et éventuelles adaptations.

Etape 1

Collecte des données
Analyse de la situation

Etape 2

Définir les besoins de vie
Établir un budget
Fixer des objectifs

Etape 3

Planification financière
Élaboration des mesures et d’une stratégie financière

Etape 4

Sélection
Décision
Mise en oeuvre des mesures

Etape 5

Suivi
Contrôle
Adaptations éventuelles

Nous apportons les réponses aux questions suivantes:

 

 

Quels seront mes revenus à la retraite ?

Généralement, à la retraite on vit de l’AVS, de la LPP et pour le reste on consomme les capitaux que l’on a épargnés. La rente AVS minimale se monte à 1’175.- et la rente maximale à 2’350.- pour une personne célibataire et à 3’525.- pour un couple (chiffres 2018).

Si vous n’avez pas cotisé 44 années pleines, votre rente sera réduite proportionnellement. Il est donc essentiel de faire le point sur sa situation AVS car il n’y a aucune possibilité de rattraper les années manquantes. Nous calculons pour vous la rente à laquelle vous aurez droit.

La rente de la caisse de pension dépend de votre revenu, de la durée de cotisation et du plan mis en place par votre employeur. Les chiffres figurant sur votre certificat LPP sont à prendre avec prudence.

Le taux d’intérêt minimal dans la LPP évolue chaque année et est fixé par le Conseil Fédéral. Il était de 4% lors de la création de la LPP en 1985, et n’est plus que de 1% aujourd’hui. De plus, jusqu’en 2004, le taux de conversion était de 7.2%, puis il a été réduit progressivement à 6.8%. C’est le taux actuellement en vigueur pour la partie obligatoire (chiffre 2018).

Généralement, le taux appliqué sur la part surobligatoire est plus bas. Il est en moyenne de 5.5%. Il est essentiel de faire le point régulièrement sur ses prestations LPP et étudier la possibilité d’effectuer des rachats d’années.

Dois-je choisir l’option rente ou capital de ma caisse de pension ?

En fonction de votre caisse de pension, vous avez la possibilité de retirer tout ou partie de votre capital, au minimum dans tous les cas 25%. Le retrait du capital a des conséquences fiscales, vous devrez vous acquitter d’un impôt unique à taux réduit, séparé des autres revenus. Ensuite, ce capital fera partie de votre fortune imposable.

Ce choix dépend de multiples facteurs, notamment votre situation familiale, votre état de santé, votre propension au risque des placements. Chaque situation étant unique, il est essentiel de comparer tous les scénarios afin de prendre sa décision sur de bonnes bases.

 

Dans quelles conditions pourrais-je prendre une retraite anticipée ?

Lors d’un départ anticipé à la retraite, les avoirs de la caisse de pension se voient considérablement réduits. Il n’y a pas d’âge pour prendre une retraite anticipée, néanmoins, il est essentiel de bien faire ses calculs. Il est possible d’anticiper la perception de sa rente AVS de 2 ans au maximum, ceci entraînant une réduction à vie de la rente de 6.8% par année d’anticipation.

En ce qui concerne la LPP, le règlement de votre caisse de pension peut prévoir un départ en retraite anticipée au plus tôt à l’âge de 58 ans. Vous pouvez également prévoir de diminuer progressivement votre taux d’activité, ou par étapes. Chaque situation étant unique, il faut impérativement effectuer une planification de retraite afin de déterminer si une retraite anticipée est possible et dans quelles conditions.

Quelles sont les mesures à prendre pour optimiser ma fiscalité ?

La fiscalité pèse lourd dans le budget des Suisses. Le 2ème et le 3ème pilier permettent de s’optimiser fiscalement. Si vous êtes propriétaire, vous pouvez également vous diminuer vos impôts par le biais de votre hypothèque. Bien entendu, cela demande les conseils d’un expert et l’établissement d’une planification financière afin de déterminer quelles sont les meilleures mesures à mettre en place.

Est-il judicieux d’amortir tout ou partie de mon prêt hypothécaire ?

Lorsque l’on prend sa retraite, nos revenus diminuent drastiquement, généralement de l’ordre de 30% à 40%. Dans ces conditions, la banque exige qu’une partie de l’hypothèque soit remboursée. Il y a un principe de base : « les briques ne se mangent pas ! ». Cela signifie que dans beaucoup de cas, il n’est pas idéal de rembourser intégralement sa dette.

Pour savoir exactement quel montant rembourser pour être à l’équilibre et fiscalement optimisé, il faut établir une planification de retraite.

Quelles dispositions puis-je prendre pour protéger mon conjoint en cas de décès ?

La loi Suisse prévoit que les enfants ont droit à une part réservataire de l’héritage en cas de décès de l’un des parents. Il existe différents outils pour protéger votre conjoint en cas de décès, notamment le contrat de mariage et le pacte successoral.

Bien entendu, chaque situation est unique et la mise en place de ces mesures nécessite un étude globale afin de prendre vos décisions sur de bonnes bases.

Comment organiser ma succession ?

En Suisse, chaque canton est souverain en ce qui concerne l’imposition des donations et des successions et il existe de grandes disparités entre les cantons. Dans les cantons les moins généreux, il est possible d’effectuer une donation exonérée d’impôts jusqu’à 10’000.- par année et par enfant.

Beaucoup de gens sont également inquiets de ce qu’il adviendrait de leur patrimoine si ils devaient être placés en EMS (Etablissement Médico-Social). Il est donc essentiel de planifier le plus tôt possible la manière dont vous souhaitez transmettre votre patrimoine à vos héritiers. Pour les propriétaires, vous avez par exemple la possibilité de transmettre votre bien immobilier par le biais d’un usufruit ou d’un droit d’habitation.

Il est également essentiel de mettre en place des mesures afin de protéger le conjoint survivant. Par exemple, pour qu’il puisse conserver le logement commun. Nous sommes là pour vous conseiller en effectuant une planification financière qui vous donnera une vision globale de votre situation.

La part résevataire doit être respectée même lorsque le testament prévoit d’autres dispositions.

Enfants à parts égales. À la place des enfants décédés, les petits-enfants, le cas échéant, les arrière-petits-enfants.

À part égales

De quelle manière remettre mon entreprise ?

Quelques chiffres :

  •  Plus de la moitié des patrons de PME ont entre 50 et 65 ans, selon une étude de Credit Suisse publiée en 2016.
  • Une PME sur cinq prévoit sa transmission au cours des cinq prochaines années.
  • Trois quarts des PME suisses sont des PME familiales.
  • Environ 40% des entrepreneurs souhaitent transmettre leur PME au sein de leur famille. La recherche d’un règlement purement intrafamilial intervient dans 33% des cas, celle d’une solution purement extrafamiliale dans 34% des cas.

La transmission de son entreprise nécessite diverses compétences. Que l’on souhaite la vendre ou la transmettre à un ou plusieurs de ses héritiers, il y a une multitude de paramètres à prendre en compte. La forme juridique de l’entreprise joue également un rôle (Raison Individuelle, Sàrl/SA), notamment au niveau fiscal. Il est donc essentiel de se faire conseiller par des spécialistes afin d’effectuer cette transmission de manière optimale. Chez Squar nous avons un réseau d’experts qui sauront vous accompagner et vous aider à prendre les bonnes décisions.

Quelle sera ma fiscalité à la retraite ?

Logiquement, si mes revenus à la retraite baissent de l’ordre de 30% à 40%, ma fiscalité va baisser dans la même proportion. Eh bien non ! Détrompez-vous. Ceci s’explique par le fait que beaucoup de déductions que l’on pouvait effectuer lorsqu’on exerçait une activité lucrative, ne sont plus admises. Par exemple : les frais professionnels, les frais forfaitaires, le 3ème pilier A, etc…

Il est donc essentiel de calculer sa fiscalité à la retraite car les impôts pourront représenter une part non-négligeable de votre budget.

Est-ce que cela vaut la peine d’effectuer des rachats dans ma caisse de pension ?

Une assurance-vie 3A dure en général jusqu’au 65 ans, respectivement 64 ans du preneur d’assurance. A certaines conditions, il est possible de prolonger le contrat au-delà de l’âge légal de la retraite.

Dans le 3ème pilier libre, la durée est à choix, en général durée minimale de 5 ans.

D'autres questions ?

Une assurance-vie 3A dure en général jusqu’au 65 ans, respectivement 64 ans du preneur d’assurance. A certaines conditions, il est possible de prolonger le contrat au-delà de l’âge légal de la retraite.

Dans le 3ème pilier libre, la durée est à choix, en général durée minimale de 5 ans.